L’histoire du grand méchant accent « anglais »…

par | Mar 27, 2016 | Adultes & Professionnels, Étudiants, Nos Conseils | 0 commentaires

keep calm and learn English

Il était une fois dans un pays nommé « France » des habitants qui souhaitaient apprendre l’anglais dans un pays anglophone. Ces habitants, aux besoins parfois immenses, se dirigent en masse chez leurs voisins d’outre-Manche dans le cadre de séjours linguistiques.

Normal me direz-vous puisque, distance mise à part, cette destination est souvent perçue comme celle ayant le ton le plus juste et la prononciation la plus parfaite.

Lorsqu’on y réfléchit on se rend compte qu’une langue reste la même peu importe où elle est parlée. Nous sommes justes habitués, depuis notre plus jeune âge, à entendre un accent plutôt british qu’américain ou indien!

Pour mieux comprendre, pensez, sans tomber dans le grotesque, à un marseillais et un lillois. Tous deux parlent le même français.  Il en va de même avec les irlandais, les américains, les indiens ou les écossais ! Certes, chaque région, en France comme ailleurs, à ses propres expressions, son propre vocabulaire imagé et, objet du délit : ses propres intonations. Après un petit temps d’adaptation, ces dernières m’entravent en rien la compréhension globale de la langue. Nous sommes convaincu qu’elles l’enrichissent !

Le but premier de l’apprentissage d’une langue et avant tout de pouvoir se faire comprendre par ses interlocuteurs, qu’ils soient anglophones natifs ou étrangers maniant cette langue. Ces derniers étant maintenant bien plus nombreux. Prenez en compte vos envies pour choisir votre destination et ne vous ajoutez pas de barrières supplémentaires et inutiles.

Nous l’affirmons haut et fort, lorsque vous partez en séjour linguistique, que vous soyez adolescents ou adultes  : be confortable with feeling unconfortable !

Oui, vous allez surement vous « tromper », « ne pas tout comprendre » « hésiter »… so what ?! Vous êtes là pour apprendre, soyez détendu et faites-vous confiance et vous aurez déjà effectué la moitié du chemin.

A bientôt

Share This