04 79 33 22 12

8 idées reçues sur l’immersion

par | Juin 15, 2017 | Adultes & Professionnels, Nos Conseils | 0 commentaires

L’immersion à l’étranger pour l’apprentissage des langues reste pétrie d’idées reçues, notamment dans les services Ressources Humaines, pouvant en freiner certains à sauter le pas. Reprenons-les une par une pour déterminer où se trouve le vrai du faux.

Idée reçue n° 1 : l’immersion, c’est une récompense

FAUX. Un séjour en immersion, c’est du travail. Que l’apprenant soit en école internationale ou chez le professeur, l’objectif est clair : améliorer son niveau de langue rapidement. Pour ça, pas de miracle, il faut travailler. Les formules de séjour incluent, au minimum, 15 heures de cours d’anglais par semaine (les programmes intensifs peuvent monter jusqu’à 30 heures). A cela s’ajoutent les devoirs. Enfin, l’immersion en elle-même parait certes agréable et l’est (heureusement !) mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle équivaut à des vacances ; évoluer dans un pays étranger dont on ne maîtrise ni les codes ni la langue est exténuant. Sans oublier le travail à distance souvent réalisé par les apprenants salariés en dehors des cours.

Idée reçue n° 2 : l’immersion à l’étranger n’est pas finançable par le CPF

FAUX. Oui, la formation en langue en immersion à l’étranger est bien éligible au CPF. Les séjours linguistiques sont LA solution la plus efficace pour apprendre une langue rapidement et efficacement. Les résultats sont probants et l’entreprise est gagnante tout autant que l’apprenant. Les séjours en immersion font donc partis des meilleures formations prises en charge par le CPF.

Idée reçue n° 3 : l’immersion est chère

FAUX. Le prix de l’immersion dépend de nombreux critères : lieu, durée, type d’hébergement, nombre d’heure de cours… Nombreux sont ceux à penser qu’il est impossible de ne pas dépasser les 1500 € avec une immersion, or, à titre d’exemple, You’re Welcome peut proposer 15 jours en Irlande pour ce prix ! L’immersion est beaucoup plus accessible que ce que l’on pense. Au-delà de ça, l’immersion est le meilleur investissement qui soit pour doper son niveau et donc sa carrière.

Idée reçue n° 4 : l’immersion est réservée aux cadres

FAUX.  Contrairement à la pensée populaire liée à l’idée que l’immersion est chère, on pense que seuls les cadres peuvent apprendre/perfectionner une langue en immersion. Or, les séjours en immersion sont pour tous les salariés, quel que soit leur niveau d’anglais, leur position hiérarchique et leur statut. Eligibles au CPF, les formations en langue en immersion boostent les compétences des salariés qui déploient leur potentiel. Pour tous les professionnels, elle permet de viser des postes de niveau supérieur, l’expatriation…

Idée reçue n° 5 : l’immersion est trop compliquée à organiser

FAUX. En s’adressant à des professionnels qui ont l’habitude des rouages administratifs, notamment les relations avec les OPCA pour la prise en charge de la formation, le montage du dossier est fluide. Surtout, l’accompagnement proposé à toutes étapes, permet d’éviter la perte de temps et bien des pièges.
Bénéficier de l’expertise d’un organisme de formation rompu à l’exercice simplifie énormément la vie des responsables de ressources humaines/ responsables de formation.

Idée reçue n° 6 : l’immersion prend trop de temps

FAUX. Au contraire, l’immersion fait gagner du temps. Oui, le salarié réserve 1 ou 2 semaines à son apprentissage mais c’est pour la bonne cause : le temps passé en immersion permet une montée de niveau ultra rapide qu’il serait impossible à obtenir d’une autre manière (cours 1 fois par semaine en France, e-learning…). Par ailleurs, l’apprenant en immersion est complètement dévoué à son objectif : apprendre l’anglais. Pas de distraction possible. Les séjours en immersion sont donc, en réalité, la meilleure méthode alliant efficacité et rapidité.

Idée reçue n° 7 : l’immersion courte durée ne sert à rien

FAUX. L’immersion, à l’inverse des autres méthodes d’apprentissage des langues, permet de se frotter à la langue 24h/24. L’intensité d’un séjour permet donc de réels progrès. Plus de détails dans l’article Découvrez pourquoi 2 semaines est la durée minimum recommandée

Idée reçue n° 8 : la famille d’accueil n’est pas pour les adultes

FAUX. La famille d’accueil est pour tous les âges ! Certains en gardent une mauvaise image dû à des souvenirs de familles peu avenantes rencontrées lors d’échanges scolaires au collège. Les temps ont bien changé ! Par ailleurs, les familles You’re Welcome sont rigoureusement sélectionnées sur différents critères, notamment leurs qualités humaines.  Pour sélectionner la famille où sera envoyé l’apprenant, nos conseillers en séjours le questionnent sur ses goûts et ses habitudes afin de trouver un profil compatible au sien. L’objectif est de faire en sorte qu’il soit le plus à l’aise possible avec son hôte pour échanger sur des sujets qui leur plaisent à tous les deux.
Séjourner en famille d’accueil, pour un adulte, est complètement recommandé. Partager le quotidien d’une famille anglophone est la clé pour une véritable immersion et pour évoluer dans la “réalité”.

Besoin de vous former ?

Découvrez nos formations en immersion pour professionnels, éligibles au CPF :
– pour améliorer votre niveau d’anglais général ou spécifique à votre secteur d’activité
– pour gagner en confiance et en fluidité
– pour développer vos performances à l’international

Je suis intéressé(e)

Nos immersions pour professionnels

Lexiques d’anglais

Suivez-nous sur Twitter

Share This